Accueil Bagdam Textes Liens Archives Nous soutenir Privées d'elles


Depuis 1989 (alors Bagdam Cafée), l’association offre un espace d’insoumission politique et culturelle aux modes et aux normes ambiantes. Au travers de son site, de ses rencontres internationales (6 colloques d’études lesbiennes depuis 2000, le 6e s'est tenu dans le cadre du 12e Festival du Printemps lesbien de Toulouse, du 7 au 13 avril 2009),
de  la revue
Espace lesbien, des « Printemps lesbien de Toulouse », avec débats en librairie, films, performances, théâtre, concerts, expos et fêtes), Bagdam est en France un des lieux majeurs d'expression, d'initiative et d’échange des créations et de la pensée lesbiennes.
Et parce qu’« il ne s’agit pas de se perdre dans l’épuisante mondialisation de la réalité des hommes »(Nicole Brossard), la non-mixité s'inscrit au cœur de la pratique de Bagdam Espace lesbien.



Fondée en décembre 1988, l'association Bagdam Cafée continue son existence sous le nom de Bagdam Espace lesbien, après la fermeture du café, le 1er janvier 1999. Pendant 10 ans, Bagdam Cafée a été le cœur de la vie lesbienne de Toulouse et de toute la région, ce qui a permis à des milliers de lesbiennes de se socialiser et de former des réseaux où inscrire leur vie – socialisation qui permet de parler aujourd'hui de « Toulouse lesbopole ». Connu dans la France entière pour ses activités à la fois conviviales, culturelles et politiques, Bagdam a été le premier et l'unique café de femmes de France totalement non mixte. L'indépendance et la spécificité lesbiennes - et donc la non-mixité - est le cœur du projet politique et culturel de Bagdam Espace lesbien.

Les activités de l'association sont sous-tendues à la fois par la volonté d'apparaître régionalement, nationalement et internationalement et par l'ambition non seulement de transformer la vie quotidienne des lesbiennes (« politique intérieure »), mais aussi d'imposer leur existence citoyenne (« politique extérieure »).

Bagdam Espace lesbien fait partie de la Coordination lesbienne en France (CLF), adhère à l'association Archives du féminisme et au collectif Midi-Pyrénées pour les droits des femmes. Bagdam est cofondatrice de l'ADSL (Alliance des solidarités lesbiennes) Midi-Pyrénées.

Les activités culturelles ont été enrichies par la création du Printemps lesbien en 1996, série de manifestations médiatisées, en partenariat avec cinémas, cinémathèque, librairies, université, associations, initiatives et entreprises lesbiennes. Depuis 2000, un colloque d'études lesbiennes réunit à Toulouse des chercheuses et militantes du monde entier dans et hors institution. De janvier 2003 à avril 2005, Bagdam a organisé un cycle d'études, « À l'école des lesbiennes » (histoire, théories, culture, vécus) par sessions de 4 dimanches, pour être sûres de ne pas « laisser sans mémoire notre passé, sans paroles notre présent, sans références notre futur » (Michèle Causse). En même temps que lieu militant pour la visibilité, pour « donner aux lesbiennes force et légitimité » (sans visibilité, pas de légitimité), Bagdam est aussi un lieu féministe, antiraciste, antifasciste, bref un lieu où l'on prétend participer au changement du monde.

 

Accueil - Présentation - Textes - Cinéma - Activités - Info/News - Liens


bagdam@bagdam.org

 

Dernière mise à jour : 2 mars, 2015